Pâques : populations démunies, jeunes... Le pape délivre un message d'espoir face au Covid

·1 min de lecture

Dans son traditionnel message de Pâques, dimanche, le pape François a jugé "scandaleux" la poursuite des guerres et de la course à l'armement dans le contexte de la pandémie de Covid-19, et exhorté la communauté internationale à partager les vaccins contre le Covid-19 avec les pays les plus pauvres. Un discours consacré aux plus vulnérables, et aux jeunes générations marquées par la crise du coronavirus.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

"Une démarche extrêmement politique et pragmatique"

Le pape François a consacré son allocution pascale, précédant la bénédiction Urbi et Orbi (à la ville de Rome et au reste du monde), aux plus vulnérables. C'est avant tout un appel fort adressé directement aux dirigeants politiques du monde en faveur des vaccins et pour que les nations se mobilisent dans cette campagne contre le Covid-19, alors que la pandémie est encore en cours. "Dans l'esprit d'un internationalisme des vaccins, j'exhorte toute la communauté internationale à un engagement partagé afin de surmonter les retards dans leur distribution et en favoriser le partage, en particulier avec les pays les plus pauvres", a-t-il déclaré.

"L'Église catholique se fait l'avocate des plus vulnérables", explique sur Europe 1 Jean-François Colosimo, historien, théologien et directeur des Editions du Cerf. "Elle n'est pas simplement que dans le monde du sentiment. Le Vatican ne cesse de produire des textes sur la politique, l'économie et l'écolo...


Lire la suite sur Europe1