Pâques : de Jérusalem à Jakarta, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ

En cette Pâques, de nombreux chrétiens fêtent l'événement un peu partout sur la planète. À Jérusalem, l'église du Saint-Sépulcre, haut lieu du christianisme, a ouvert ses portes en grand. Symboles d'un retour à la normalité, des chrétiens masqués ont reçu tour à tour la communion. À 300 km de là, plus au nord, en Syrie, à Qamishli, des chrétiens ont assisté à la messe de Pâques au cœur de la région autonome tenue par les Kurdes. Sur place, la guerre est quotidienne et ces célébrations redonnent un peu d'espoir. Les chrétiens s'adaptent Espoir aussi à Beyrouth, au Liban, où des chrétiens se sont rassemblés dans une église qui a été ravagée par les deux violentes explosions survenues en août 2020. Pour l'occasion, l'édifice n'était rempli qu'à 30% de ses capacités afin de respecter les règles sanitaires liées au Covid-19. Au Liban, mais aussi en Indonésie, les chrétiens s'adaptent. À Jakarta, près des édifices, les forces de police lourdement armées veillent au grain. Une semaine après l'attentat-suicide perpétré devant la cathédrale de Makassar, la sécurité est renforcée. Ces fêtes se déroulent sous haute surveillance, dans le plus grand pays musulman au monde.