Oxymètres de pouls : comment ça marche ?

·1 min de lecture

Si le Covid-19 fait peur, c’est parce que l’état de santé, notamment sur le plan respiratoire, peut se dégrader rapidement et sans que le patient n’en ait conscience. Certains patients ne prennent pas la peine de consulter un médecin après avoir été testé positif, notamment les jeunes sans facteur de risques.

Pourquoi utiliser un oxymètre ?

Conséquence : entre 15 et 20 % des patients qui arrivent à l’hôpital vont directement en réanimation, un pourcentage nettement plus élevé que pour les autres maladies respiratoires, selon le ministère de la Santé.

C’est encore plus vrai pour les patients qui présentent des facteurs de risques de forme grave de Covid-19. Ils nécessitent un suivi régulier, en particulier entre J6 et J12, afin de prévenir les complications et surveiller l'évolution de leur état général.

Grâce aux oxymètres de pouls, les patients contaminés par le Covid et soignés à domicile, peuvent savoir si leur état de santé s’aggrave et à quel moment rejoindre l'hôpital si nécessaire pour bénéficier de soins adaptés.

Oxymètres : comment ça marche ?

Ces petits appareils, non invasifs, prennent la forme d’une pince que l’on place au bout de son doigt et qui mesure la saturation en oxygène à l’aide d’un capteur. En fonction du niveau de saturation, le patient peut détecter lui-même une dégradation éventuelle de la maladie avant qu’il ne soit sur une forme sévère.

Pour qui ?

Bonne nouvelle, le ministère a mis (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Il n'y a jamais eu aussi peu de gastro depuis 10 ans
DIRECT Covid-19 chiffres en France ce 4 mai : chiffres, annonces
Forfait psy enfants et ados : comment en bénéficier ?
Arrêter de fumer avec la sophrologie : comment ça se passe ?
Comment aider un proche dépressif ?