Ovnis : que nous apprend le rapport de l'Odni ?

·2 min de lecture

Il était très attendu. Et le 25 juin dernier, il a enfin été publié. Le rapport au Congrès américain rédigé par le Bureau du directeur du renseignement national (Odni) sur les observations d’Ovnis. Ou plutôt, comme on dit maintenant, pour éviter toute stigmatisation, sur les observations de Pans, de phénomènes aériens — ou aérospatiaux — non identifiés. Un rapport historique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Non parce qu’il dévoile une quelconque preuve convaincante que des extraterrestres nous ont déjà rendu visite. Mais parce que les chercheurs impliqués dans la recherche de vie dans l’Univers espèrent qu’il ouvrira la porte à plus de travaux sérieux sur les Pans.

Car ce que le rapport souligne avant tout, c’est le manque de données de qualité et d’études scientifiques minutieuses. Examinant 144 observations de Pan provenant de sources gouvernementales entre 2004 et 2021, il évoque, par exemple, des possibilités d’erreurs de capteur ou de mauvaises perceptions des observateurs. Résultat, seul un pan a pu être identifié par le groupe avec « une grande confiance » comme étant un énorme ballon en train de se dégonfler. Le tout après dix mois de travail…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La vie extraterrestre : un sujet encore tabou

Mais pourquoi donc tant de méfiance de la part des scientifiques eu égard aux observations de Pans ? Peut-être à cause de l’image que les Pans, ex-Ovnis, véhiculent dans la société. On les associe volontiers à l’incident de Roswell et à la zone 51, aux théories du complot, aux crop circles ou encore aux histoires d’enlèvements par des extraterrestres. Des histoires « à dormir debout » auxquelles les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles