Les ouvriers d’une usine Fiat en Italie se mettent en grève… à cause de Cristiano Ronaldo

Alexandre Aflalo
Pour s’assurer la signature du quintuple Ballon d’Or, la Juventus Turin a dû mettre la main à la poche : 117 M€ d’indemnité de transfert et 30 M€ de salaire annuel

L’annonce du transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin ne fait pas que des heureux.


C’est un débat qui divise autant qu’il passionne : y’a-t-il trop d’argent dans le monde du football ? Pour les employés de l’usine Fiat de Melfi, en Italie, la réponse est claire : oui. À la suite de l’annonce du transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin, les ouvriers de cette usine automobile ont tout simplement annoncé, via un communiqué de l’organisation syndicale USB (Unione Sindacale di Base), qu’ils se mettraient en grève « du dimanche 15 juillet à 22 heures jusqu’au mardi 17 juillet à 6 heures ».

«Pendant que les travailleurs et leurs familles se serrent la ceinture»

Le rapport entre la colère des ouvriers de Fiat et le transfert événement de la superstar portugaise ? La famille Agnelli, propriétaire du club bianconero mais aussi de Fiat. Dans son communiqué, l’organisation syndicale s’insurge d’une telle dépense alors que les actionnaires demandent aux ouvriers toujours plus d’efforts, se justifiant par des «temps difficiles».



« Il est inacceptable que, alors que l’entreprise demande depuis des années aux travailleurs d’énormes sacrifices sur le plan économique, elle décide de dépenser des centaines de millions d’euros pour l’achat d’un footballeur. Pendant que les travailleurs et leurs familles se serrent la ceinture, les propriétaires décident d’investir beaucoup d’argent dans une seule ressource humaine […] Est-il normal qu’une personne gagne des millions et que des milliers de familles n’arrivent pas au milieu du mois ? Cette inégalité de traitement ne peut et ne doit pas être acceptée. Les salariés ont enrichi le propriétaire depuis trois générations, et ils n’ont reçu en retour qu’une vie de misère », dit le (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Mondial : les ventes de maillots des Bleus s’envolent avant la finale
Croatie-Angleterre : le très joli but sur coup-franc de Kieran Trippier
Coupe du monde : faites vos pronostics avec Le Parisien
Coupe du monde : tout ramène la génération 2018… vingt ans en arrière
Croatie-Angleterre : du classique pour les compositions