Ouvriers bloqués dans un tunnel effondré en Inde : les opérations de forage ont débuté

Les 41 ouvriers bloqués dans un tunnel effondré en Inde depuis le dimanche 12 novembre 2023 vont-ils bientôt pouvoir en sortir ? C’est en tout cas l’objectif des opérations de forage qui ont débuté ce jeudi sur ce site de l’État de l’Uttarakhand.

Comme l’explique l’AFP, cette opération passe par l’introduction d’un tuyau d’acier d’environ 90 centimètres de diamètre dans le tunnel. C’est en passant par ce tuyau que les ouvriers pourront être évacués.

Des excavatrices avaient commencé dimanche à tenter de créer un tunnel d’évacuation, mais de nouveaux éboulements du toit du tunnel ont blessé deux ouvriers dans la nuit de mardi à mercredi.

"L’évacuation du personnel piégé est la priorité absolue", a déclaré le ministre en chef de l’Uttarakhand, Pushkar Singh Dhami, dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. "Nous essayons d’extraire les ouvriers en toute sécurité dès que possible".

Pour mener à bien ces opérations, les autorités indiennes ont demandé conseil à une entreprise thaïlandaise qui avait sauvé des enfants bloqués dans une grotte inondée en 2018. Des experts en mécanique des sols et des géologues d’un institut norvégien ont également été sollicités.

Les ouvriers ont été vus vivants par caméra pour la première fois depuis le dimanche 12 novembre, alors que les équipes de secours tentaient de créer de nouveaux passages pour les libérer.

L'air épuisé et anxieux, avec des barbes épaisses, les hommes scrutaient la caméra endoscopique envoyée par les sauveteurs dans le mince tuyau par lequel l'air, la nourriture et l'eau sont acheminés. Avant l’introduction de la caméra, les sauveteurs communiquaient avec les ouvriers à l’aide de radios.