Un ouvrier décède sur un chantier de la RATP

·1 min de lecture

A Malakoff (Hauts-de-Seine), un homme de 49 ans a reçu sur la tête une poutre de 30 mètres de long et pesant 5 tonnes qui a "basculé". Il est décédé.

Un ouvrier est décédé mercredi sur un chantier de la RATP à Malakoff (Hauts-de-Seine) à la suite de la chute d'une poutre métallique de plusieurs tonnes, a indiqué une source policière à l'AFP.

L'homme de 49 ans a reçu sur la tête une poutre de 30 mètres de long et pesant 5 tonnes qui a "basculé", a détaillé cette même source. Cette poutre a "heurté la nacelle" sur laquelle il opérait, a précisé la RATP, contactée par l'AFP. Intervenus dans l'après-midi, les secours ont tenté de le réanimer sur place, en vain.

La victime était employée par une entreprise de BTP et travaillait "dans le centre bus de Malakoff" à la mise en place de charpentes métalliques, a expliqué la SNCF qui a exprimé "sa tristesse". En juillet, un ingénieur SNCF était mort enseveli lors d'un éboulement sur un chantier à Massy (Essonne). Son corps avait été retrouvé cinq jours plus tard.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles