Ouverture du procès d'Ikea France pour surveillance illégale

Le procès de la filiale française d'Ikea, accusée d'avoir mis en place un système de surveillance illégal, s'est ouvert lundi devant le tribunal correctionnel de Versailles. La filiale du géant de l'ameublement suédois encourt jusqu’à 3,75 millions euros d'amende.