Ouverture de la London Fashion Week dans un climat morose, avec Burberry et Tommy Hilfiger en tête d'affiche

franceinfo Culture avec agences

La Fashion Week de Londres a débuté ce 14 février pour cinq jours. Au programme 60 défilés présentant les collections féminines automne-hiver 2020-21, dont les très attendus Burberry et Tommy Hilfiger. La semaine de la mode sera aussi marquée par la remise d'un prix Karl Lagerfeld pour l'innovation décerné le 17 février, quasiment un an jour pour jour après la mort de cette icône de la mode.

Outre une participation chinoise réduite en raison de l'épidémie du coronavirus s'ajoutent les inquiétudes liées au Brexit. Le Royaume-Uni est sorti de l'Union européenne le 31 janvier, entrant dans une période de transition pendant laquelle le pays va négocier sa nouvelle relation commerciale avec les Européens, un enjeu clé pour l'industrie de la mode, très internationale. Pour la présidente du British Fashion Council. Stephanie Phair, il s'agit que "Londres reste ouverte".

Vivienne Westwood, Hussein Chalayan, JW Anderson et Victoria Beckham présents

Pendant les cinq jours de défilés, des figures de la mode britannique présentent leurs collections, dont les reines de la culture punk rock Vivienne Westwood et Pam Hogg. Aux côtés d'autres grands noms comme les Britanniques Hussein Chalayan, JW Anderson et Victoria Beckham, le Français Roland Mouret, la Serbe Roksanda Ilincic et Petar Petrov qui fait son entrée dans les défilés (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi