Ouverture d'un "drive corona" dans le 17e à Paris : "C’est une super initiative. Il faut continuer à exercer", applaudit un médecin

franceinfo

On les appelle les "drive corona", des points de dépistage ambulatoires montés souvent par des médecins et des laboratoires de ville. L’un d’eux a ouvert vendredi, dans le 17e arrondissement de Paris, réservé aux professionnels de santé.

Un dépistage ambulatoire a été installé ici, dans la cour de la mairie du 17e arrondissement où quatre tentes blanches ont été montées. C'est le maire Les Républicains Geoffroy Boulard qui a voulu mettre en place ce centre de dépistage du coronavirus. "Je voulais être utile dans cette crise", dit-il. "Nos services ici, ils sont inopérants et je voulais vraiment qu’on aide nos soignants. Le sujet il est là, dans les semaines, dans les jours qui viennent".

Et tout a été monté en dix jours avec l'accord notamment de l'Agence régionale de santé (ARS) et avec l'aide des laboratoires de l'arrondissement et des médecins du réseau bronchiolite Île-de-France, présidé par le docteur Sydney Sebban. Pour lui, il est capital de dépister en priorité les professionnels de santé, médecins, infirmiers, personnel des Ehpad, pharmaciens, en première ligne pour lutter contre l'épidémie. "Il faut qu’ils sachent eux-mêmes s’ils sont aptes à aller voir des patients, qu’ils puissent en sachant s’ils sont ou non porteurs du virus ne pas contaminer les patients", souligne-t-il.

Bien entendu, on voudrait bien pouvoir accueillir tous les professionnels. Ce n’est pas possible. Nous sommes aujourd’hui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :