Art contemporain africain : une exposition et bientôt un musée à Cannes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Chéri Samba, « J’aime la couleur », 2003.  - Credit:DR
Chéri Samba, « J’aime la couleur », 2003. - Credit:DR

Cannes, dans le sud de la France, accueille depuis mardi 12 juillet au sein de la gare maritime l'exposition « Bande-annonce, la collection Pigozzi à Cannes » sous le commissariat artistique de Jérôme Neutres et Élisabeth Whitelaw. Avec plus d'une centaine d'œuvres composées de peintures, sculptures et photographies de vingt-sept artistes des années 1960 à aujourd'hui, cette exposition dévoile en partie la collection privée d'art contemporain africain de Jean Pigozzi, la plus importante au monde. À cette occasion, le maire de Cannes, David Lisnard, et le collectionneur ont annoncé la création d'un musée dédié à l'art contemporain africain qui sera entièrement consacrée aux œuvres de la collection Jean Pigozzi dans l'ancienne chapelle Saint-Roch de Cannes. La collection Pigozzi a beaucoup contribué à révéler au grand public la création contemporaine africaine et à la faire émerger sur la scène artistique mondiale.

À LIRE AUSSIJean Pigozzi : « Quand les gens auront vu la puissance de l'art africain… »

Un musée dédié à l'art contemporain africain

La mairie de Cannes « a entrepris une démarche ambitieuse de promotion et de valorisation de l'art moderne et contemporain », a expliqué David Lisnard, également président de l'Association des maires de France. « Ce travail se concrétise aujourd'hui par la création du premier musée au monde consacré à la prestigieuse collection d'art contemporain africain de Jean Pigozzi », a ajouté le maire LR de la cité azuréenne mond [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles