Ouverture de la chasse : comment s'obtient le permis de chasser ?

(Photo d'illustration) - Pascal POCHARD-CASABIANCA © 2019 AFP

Il est nécessaire de suivre une formation et de réussir un examen pour avoir le droit d'aller chasser. BFMTV.com fait le point sur les modalités d'obtention du permis de chasse.

Septembre sonne aussi la rentrée des chasseurs. L'ouverture de la chasse a lieu cette année dans la plupart des départements les 11 et 18 septembre, en fonction des arrêtés préfectoraux en vigueur. Âge, certificat médical, examen... Comment s'obtient le permis de chasse ? BFMTV.com fait le point.

• Suivre une formation

Pour obtenir le permis de chasse, il est d'abord nécessaire de suivre une formation théorique et pratique, indique le site Service-Public.

Les prétendants doivent au moins assister à une séance de préparation aux questions écrites et une séance de formation aux exercices pratiques. Celles-ci sont organisées par les fédérations départementales de chasse, auprès de qui il faut s'adresser pour y participer.

• S'inscrire à l'examen

Outre la formation, il est ensuite nécessaire de réunir plusieurs conditions pour s'inscrire à l'examen du permis de chasse. Il faut d'abord avoir au moins 16 ans pour obtenir le droit de chasser (l'examen peut être passé à partir de 15 ans), et remplir un Cerfa auquel il faut joindre plusieurs documents, et notamment un certificat médical de moins de deux mois qui atteste que l'état de santé physique et psychique du candidat est "compatible avec la détention d'une arme" et une déclaration sur l'honneur attestant qu'il n'est pas dans les cas qui rendent impossible la délivrance d'un permis.

On trouve parmi ces situations, l'inscription au fichier national des personnes interdites d'acquisition ou de détention d'armes, et certaines condamnations en justice.

Il est enfin nécessaire de fournir un chèque du montant du droit d'inscription à l'examen et du droit du timbre pour la délivrance du permis, soit 46 euros.

• Les épreuves de l'examen

L'examen se déroule ensuite sur une journée, avec des exercices pratiques et des questions écrites.

"Les connaissances sont centrées sur la sécurité et la maîtrise de l’arme par le futur chasseur", précise la Fédération nationale des chasseurs.

Il faut obtenir au minimum 25 points sur 31, sans commettre de faute éliminatoire sur les questions portant sur la sécurité, pour obtenir le permis de chasse.

"Tout comportement dangereux au cours des exercices pratiques est immédiatement éliminatoire et interrompt l'examen", indique par ailleurs le service public.

En cas de réussite à l'examen, l'inspecteur du permis de chasser remet un permis provisoire aux futurs chasseurs. Ceux-ci peuvent l'utiliser jusqu'à la réception, dans un délai de deux mois, du permis permanent délivré par l'Office Français de la Biodiversité. Celui-ci est ensuite valable à vie.

En cas d'échec, il faut déposer à nouveau un dossier d'inscription pour pouvoir repasser les épreuves.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ouverture de la chasse : l'inquiétude des randonneurs