Outremer.lemag (France 3) Laurence Roustandjee : "J’ai trouvé que l'arrêt de France Ô était dommage"

·1 min de lecture

Qu’y a-t-il de beau dans ce programme destiné à tous ?

Laurence Roustandjee : Nous donnons la parole aux Ultramarins, qu’ils vivent dans les territoires ou en métropole. C’est le moment de mettre en lumière celles et ceux qui méritent d’être connus, à travers des reportages d’évasion. Un invité partagera également, chaque jour, l’une de ses passions en plateau. Avec Brice Laurent Dubois, le chef qui m’accompagne, nous souhaitons que ce rendez-vous quotidien soit chaleureux, généreux et plein de bonne humeur.

Pourquoi avoir voulu associer la cuisine à l’émission ?

Parce que la cuisine apporte une touche de convivialité. Brice nous proposera une recette par jour, qu’il préparera en plateau, et qui permettra de faire découvrir les produits locaux.

Avez-vous craint que les territoires d’outre-mer soient oubliés après l’arrêt de France Ô ?

J’ai trouvé que c’était dommage, parce que c’était une belle fenêtre d’exposition. Il n’y avait pas que les personnes concernées qui regardaient France Ô. Mais je reste confiante. Le fait que France Télévisions programme notre émission à 11 heures, c’est plein de promesses : c’est une jolie case.

Allez-vous pousser la chansonnette, vous qui avez sorti un single en 2012 ?

Mystère ! (Rires)

Outremer.lemag : vendredi 10 septembre à 11h00 sur France 3

Interview Amandine Scherer

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles