Outre-Mer : la Réunion, qui a échappé à un confinement, espère une réouverture rapide

·1 min de lecture

Les effets du couvre-feu à 18 heures, en place depuis un mois à la Réunion, commencent à payer. Si le variant sud-africain du Covid-19 représente plus de la moitié des cas répertoriés, le taux d'incidence reste deux fois moins important que dans l'Hexagone. Les efforts fournis ont permis à l’île d'éviter in extremis le confinement et la fermeture de nombreux commerces. À présent, les Réunionnais misent sur une embellie d’ici la fin de semaine prochaine pour retrouver un semblant de la vie d’avant.

"Il ne faut surtout pas confiner ! Surtout pas !", martèle auprès d'Europe 1 Myriam, qui tient une boutique de vêtements sur l’île. "Confiner, cela veut dire pas de rentrée d'argent. On est très chanceux à la Réunion. Au moins, on peut vivre", explique-t-elle.

Une souplesse toute relative néanmoins, car les mesures sanitaires restent très strictes. Il est interdit, par exemple, d'aller camper au volcan, pourtant entré en éruption cette semaine, un spectacle dont raffolent les randonneurs. "On aurait bien aimé camper pour voir le volcan. Mais ça n’est pas la peine d'aller s'agglutiner à 50 personnes. Ça fait partie des efforts à faire", nous explique un habitué des grands bivouacs.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 18 avril

Les restaurateurs espèrent "une réouverture vendredi prochain"

Mais le plus gros effort, c'est aux restaurateurs qu'on l’a demandé, il y a deux semaines, lorsqu’ils ont dû fermer pour la première fois. Néanmoins, la réce...


Lire la suite sur Europe1