Les outre-mer aux avant-postes : demandez le programme !

·1 min de lecture
« Le Point » organise le 25 janvier à l'Institut océanographique de Paris une journée de conférences et débats intitulée « Les outre-mer aux avant-postes ».
« Le Point » organise le 25 janvier à l'Institut océanographique de Paris une journée de conférences et débats intitulée « Les outre-mer aux avant-postes ».

L?Hexagone n?en est pas un. Aux quatre coins du globe, d?importantissimes confettis territoriaux décuplent la puissance française et la capacité du pays à influer sur le cours du monde. Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Polynésie française, mais aussi Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres australes et antarctiques françaises et les îles de Wallis-et-Futuna : tels sont les outre-mer français, une multitude de territoires aux plus de 2 millions d?habitants. À l?heure du changement climatique, des tensions dans la zone Indo-Pacifique, ou encore de la défiance envers les institutions, les outre-mer se situent aux avant-postes des tensions et enjeux d?aujourd?hui et de demain.

Dans cette logique, Le Point organise le 25 janvier prochain à l?Institut océanographique de Paris une journée de conférences et de débats centrée sur le rôle des outre-mer aujourd?hui. Voici le programme provisoire :

10 heures. Ouverture par Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer

10 h 30. Les outre-mer dans la zone Pacifique : un conflit géopolitique aux multiples acteurs

Avec Élie Tenenbaum, directeur du Centre des études de sécurité de l?Institut français des relations internationales, auteur du rapport Confettis d?empire ou points d?appui ? L?avenir de la stratégie française de présence et de souveraineté.

11 h 30. L?avant-poste climatique : quels enjeux pour les outre-mer ?

Avec Virginie Duvat, géographe, autrice-cont [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles