Ouragans : les prévisions inquiétantes de la NOAA pour la saison 2022 qui commence

La saison des ouragans dans l’Atlantique Nord débute chaque année le 1er juin pour se terminer le 30 novembre. La saison 2021 avait été marquée par 21 phénomènes cycloniques dont 7 ouragans. Le phénomène majeur de 2021, l'ouragan Ida, de catégorie 4 sur 5, avait été responsable de 97 décès et avait causé d’importants dégâts sur la Louisiane et le Mississippi.

Dans la dernière mise à jour de ses prévisions sur la saison cyclonique en Atlantique Nord, la National Oceanic and Atmospheric Administration (la NOAA ; en français : l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique) prévoit une saison 2022 particulièrement active. La NOAA estime à 65 % la possibilité d’une saison cyclonique au-dessus de la normale, avec un risque non-négligeable qu’elle soit extrêmement active. La probabilité que la saison se situe tout simplement dans les normales est de 25 % et seulement de 10 % qu’elle se situe en-dessous. Si les prévisions de la NOAA se confirment, il s’agira de la 7e année consécutive avec une saison anormalement active.

L'ouragan Ida sur les côtes américaines en août 2021. © NOAA
L'ouragan Ida sur les côtes américaines en août 2021. © NOAA

Le nombre de phénomènes cycloniques pourrait être le double de la normale

Qu’est-ce qu’une saison cyclonique normale ? Il s’agit d’une saison qui correspond à la moyenne 1991-2020, soit 10 à 12 phénomènes en moyenne avec 7 ouragans dont 4 majeurs. Rappelons qu’en 2020, la saison avait été un record, avec 31 phénomènes, dont 14 ouragans et 7 majeurs !

Pour 2022, l’organisme américain prévoit 14 à 21 phénomènes en tout, avec 6 à 10 ouragans (à partir de 119 km/h), dont 3 à 6 majeurs avec des vents supérieurs à 179 km/h. Il faut préciser que ces chiffres mentionnent le nombre de phénomènes cycloniques qui pourraient se former en mer, mais cela ne veut pas forcément dire que ceux-là vont ensuite forcément toucher des terres et faire des dégâts : de nombreux phénomènes cycloniques effectuent leur trajectoire dans l'océan sans menacer de côtes.

Mais il suffit d’une seule tempête tropicale...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles