Oups : pour le patron de Twitter, Jack Dorsey, bannir Trump de la plateforme est un "échec"

·1 min de lecture

Jack Dorsey, le fondateur et patron de Twitter, a estimé dans une série de tweets ce 14 janvier que la décision de bannir Donald Trump de sa plateforme était "bonne", tout en constituant un "échec" qui "établit un précédent" paraissant "dangereux".

Les remords de Dorsey. Dans une longue série de tweets publiés tard dans la nuit du 13 au 14 janvier, le patron de la plateforme, Jack Dorsey, a fait part de ses scrupules après la suspension indéfinie du compte de Donald Trump la semaine dernière. Contrit, le fondateur de Twitter assure que sa décision était "la bonne", constituant toutefois un "échec" qui "établit un précédent" paraissant "dangereux" sur le pouvoir détenu par les plus grandes entreprises."Je ne me réjouis ni ne suis fier d'avoir à bannir Donald Trump de Twitter, ou de la manière dont nous avons pu en arriver jusqu'à cette décision", a-t-il écrit. C'est la première fois que le PDG de la Silicon Valley s'exprime officiellement sur l'exclusion du président des Etats-Unis de son service. Principal outil de communication du milliardaire américain, qui l'utilisait pour adresser des messages à ses 88 millions d'abonnés, cette suspension est de loin d'être la plus emblématique."La bonne décision"Depuis l'assaut du Capitole par une partie de ses partisans, le 6 janvier, le sortant a en effet vu ses accès restreints, voire supprimés, non seulement à son compte Twitter, mais aussi à Facebook, Snapchat et, dernièrement, YouTube. Dans un même mouvement,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer