Ouganda : des centaines de personnes ont reçu de faux vaccins contre le Covid

·1 min de lecture

Près de 800 personnes ont reçu une ou des injections de faux vaccins contre le Covid-19 en Ouganda, une escroquerie montée par des médecins et infirmiers "sans scrupules", ont annoncé mercredi les autorités ougandaises. Les vaccins contrefaits, parfois mélangés avec de l'eau, ont été administrés entre mai et juin, en pleine vague de contaminations de coronavirus dans le pays, avec alors une moyenne de 1.700 nouveaux cas par jour.

Les escrocs visaient en priorité les candidats au vaccin désireux de payer pour leur injection, alors que l'Ouganda était précisément en manque de doses pour sa campagne de vaccination gratuite, a expliqué le Dr Warren Naamara, en charge à la présidence du suivi des services de santé. "Des individus sans scrupules, avec pour intention de se faire de l'argent, ont dupé des membres de la population avec de fausses vaccinations contre le Covid-19", a déclaré à l'AFP le Dr Naamara. "Deux employés de santé ont été arrêtés, et un médecin est en fuite", a-t-il dit.

>> A lire aussi - Vaccin Covid-19 AstraZeneca : toutes les doses seront désormais destinées aux dons

Les personnes - près de 800 - ayant reçu ces injections n'ont pas à s'inquiéter, les tests indiquant que les fioles concernées ne contenaient aucun produit dangereux, avec "juste de l'eau dans certaines", a assuré ce même responsable. Les escrocs facturaient chaque injection entre 80.000 et 500.000 shillings ougandais (de 25 à 120 dollars).

>> A lire aussi - Afrique : le vaccin Pfizer BioNTech bientôt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Monténégro a commencé à rembourser la très coûteuse autoroute chinoise
Brexit : Bruxelles refuse de renégocier les dispositions douanières en Irlande du Nord
Isolement obligatoire : à quelles sanctions pourriez-vous vous exposer en cas de manquement ?
Livret A : collecte nulle au mois de juin
Un mariage de raison peut-il être annulé ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles