Ouganda: après son «arrestation», inquiétudes autour du défenseur de l'environnement Stephen Kwikiriza

Les membres de la coalition StopEacop s'inquiètent du sort de Stephen Kwikiriza, un défenseur des droits de l'homme et de l'environnement, en Ouganda. L'ONG avec qui il travaillait, l'Environment gouvernance Institute, assure qu'il a été arrêté à Kampala.

Stephen Kwikiriza est membre de la communauté Kingfisher qui travaille avec l'Environment gouvernance Institute. Kingfisher, c'est le nom d'un projet pétrolier dans l'ouest de l'Ouganda.

« Stephen vivait dans un lieu sûr, mais mardi, il est allé en ville pour retirer de l'argent. Et il a été enlevé par des membres en civil des Forces de défense du peuple ougandais (UPDF). On l'a cherché toute la journée de mardi, on est allé dans différents postes de police sans succès. Et ce mercredi, nous sommes allées à l'Unité spéciale d'investigation qui est un centre de détention de l'UPDF. On a pu prendre contact et établir qu'il est dans cette zone », témoigne Samuel Okulony, directeur de l'ONG Environment governance institute, joint par Pauline Gleize de la rédaction Environnement.

À lire aussiProjets pétroliers contestés en Ouganda et Tanzanie: TotalEnergies lance une évaluation du volet foncier


Lire la suite sur RFI