Ouganda : 54 ONG arrêtent de travailler sur ordre du gouvernement

En Ouganda, 54 ONG de défense des droits de l'homme ont dû fermer leurs portes. La raison invoquée : la violation des règles administratives. Mais pour les activistes, il s'agit d'une énième phase de répression.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles