Oubliez le Big Five des chasseurs, voici celui des photographes !

·1 min de lecture

L’éléphant, le rhinocéros, le léopard, le buffle et le lion. Ces cinq animaux de légende constituent le Big Five des chasseurs de trophées. Les animaux qu’il faut avoir… tué ! Mais, las de cette tradition d’un autre temps, plus de 250 photographes animaliers, défenseurs de l’environnement et associations caritatives se sont lancé un défi fou il y a plus d’un an : définir un nouveau Big Five. Composé des animaux que l’on a, par-dessus tout, envie de… voir en photo !

L’éléphant reste l’un des chouchous des amoureux de la nature et des photographes. Mais il est menacé. Il est chassé pour son ivoire ou sa viande ou bien mis en difficulté par la disparition de son habitat. Et parfois en conflit avec les populations humaines. « Nous devons tous nous mobiliser pour le protéger », souligne Paula Kahumbu, fondateur de Wildlife Direct. © Gurcharan Roopra, New Big 5
L’éléphant reste l’un des chouchous des amoureux de la nature et des photographes. Mais il est menacé. Il est chassé pour son ivoire ou sa viande ou bien mis en difficulté par la disparition de son habitat. Et parfois en conflit avec les populations humaines. « Nous devons tous nous mobiliser pour le protéger », souligne Paula Kahumbu, fondateur de Wildlife Direct. © Gurcharan Roopra, New Big 5

À la tête de cette belle aventure lancée en avril 2020 sur le site The New Big Five, Graeme Green, un photographe britannique, bien connu des lecteurs de Futura. Il nous avait récemment emmenés dans un reportage avec un ranger du Parc national des Virunga (Congo). Son objectif : ouvrir la discussion, sensibiliser le monde aux menaces qui planent sur la vie sauvage qu’il s’agisse de destruction des habitats, de conflits avec les humains, de braconnage, de commerce illégal ou encore de réchauffement climatique.

Il ne reste aujourd’hui plus que 20.000 lions en Afrique. C’est 80 à 90 % de moins que par le passé. « Ils sont le symbole de ce que "sauvage" veut dire. Nous ne pouvons pas les laisser mourir », commente Shivani Bhalla, fondateur de Ewaso Lions. © Carole Deschuymere, New Big Five 5
Il ne reste aujourd’hui plus que 20.000 lions en Afrique. C’est 80 à 90 % de moins que par le passé. « Ils sont le symbole de ce que "sauvage" veut dire. Nous ne pouvons pas les laisser mourir », commente Shivani Bhalla, fondateur de Ewaso Lions. © Carole Deschuymere, New Big Five 5

50.000 votes plus tard, les grands vainqueurs viennent tout juste d’être dévoilés. Dans ce nouveau Big Five, donc : l’indétrônable éléphant, l’attendrissant ours blanc, notre cousin le gorille, le redoutable tigre et Sa Majesté le lion. « Ce sont certains des animaux les plus emblématiques de la Planète. Ils apparaissent...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles