"On oubliera ces histoires" : Martin Blachier optimiste sur un assouplissement du couvre-feu

·1 min de lecture

Un assouplissement des restrictions sanitaires peut-il avoir lieu ? Martin Blachier y croit dur comme fer. Invité dans Ça donne le ton sur LCI dans la matinée de ce mercredi 17 février, l'épidémiologiste, désormais rodé à l'exercice des plateaux de télévision, a partagé son optimisme. Un scénario tout de même soumis à quelques conditions. "Si à la fin des vacances il y a une dynamique à la baisse (...) il y aura des mesures d'assouplissement parce que la théorie d'emballement par les variants sera définitivement morte", a-t-il amorcé. "Je vous garantis que si la courbe continue de baisser jusqu'à la fin des vacances, on oubliera ces histoires." Mais ce message ne peut l'empêcher de souligner "l'incertitude totale" autour de la transmission et du taux de contagion des variants.

Après le variant britannique, sud-africain et brésilien, une autre mutation du Covid-19 a fait son apparition. Repéré au Royaume-Uni ce mardi 16 février, le variant nigérian a déjà infecté plus d'une trentaine de personnes de l'autre côté de la Manche et pourrait bien être résistant au vaccin selon la presse anglo-saxonne. Dans le cas d'une dynamique restant stable, le docteur Martin Blachier estime qu'une stratégie d'assouplissement pourrait également être privilégiée, "avec des tests, avec des choses qui pourront accompagner les réouvertures." S'il ne s'exprime que vaguement autour d'une hypothétique nouvelle explosion des cas, nul doute que le médecin en santé publique s'oppose à un troisième confinement, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Qui est Charlie Dupont, acteur de "La Faute à Rousseau" sur France 2 ?
Déprogrammation d’un téléfilm avec Richard Berry : France 3 s’explique
Johnny Depp en guerre contre Amber Heard : ce rebondissement qu'on n'avait pas vu venir
"Un rien peut faire basculer la situation" : Gabriel Attal met en garde
"Être un leader, c'est être craint" : Christophe Castaner assume son autorité