"Avec Otello, Verdi a créé un très beau monstre" : le ténor-star Jonas Kaufmann a enregistré l'opéra en disque

franceinfo Culture

Jonas Kaufmann publie un double album chez Sony où il incarne le célèbre personnage de Shakespeare mis en musique par Verdi. Voilà l'information au coeur de l'événement organisé par visioconférence. Ce sera peut-être ainsi que nous fonctionnerons désormais. Une centaine de journalistes de tous les continents écoutait religieusement (leurs questions avaient été réunies à l’avance) la star Jonas Kaufmann, le chef Antonio Pappano et Andrea Penna, le patron de l’Académie Ste-Cécile de Rome qui fournit l’orchestre et les chœurs. Chœurs nous offrant en amuse-bouche celui dit de La Tempête (quand Othello revient victorieux à Chypre) sous la forme désormais familière d’un écran éclaté en cinquante mosaïques.

Sympathie

On constata d’abord (la conférence de presse n’avait pas commencé) l’aura de sympathie dégagée par Kaufmann qui lâchait, un peu consterné, qu’"à l’opéra de Dresde, il faudra à la rentrée qu’il y ait des distances de six mètres entre chaque chanteur". On a intérêt à privilégier les oeuvres qui ne multiplient pas les mouvements de foule !

Un Kaufmann qui, s’exprimant dans un excellent italien (en plus de son allemand natal, du français, de l’anglais et de l’espagnol !), a une vraie vision de ce "personnage énorme (Verdi a créé un très beau monstre)" : "C’est un soldat, rigide dans son aspect guerrier mais fragile (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi