Face à Trump, Macron "maintient" ses propos sur l'Otan en état de "mort cérébrale" 

1 / 2

Face à Trump, Macron "maintient" ses propos sur l'Otan en état de "mort cérébrale" 

Le président américain Donald Trump a qualifié ce mardi de "très insultant" le jugement de "mort cérébrale" porté par le président français Emmanuel Macron sur l'Otan. 

"Je pense que c'est très insultant", a-t-il déclaré lors d'un point de presse avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, avant le début du sommet du 70e anniversaire de l'Otan à Londres. C'est un jugement "très, très méchant a l'adresse de 28 pays", a-t-il ajouté. "La France a besoin de l'Otan", a-t-il insisté.

Lors de la conférence de presse avec Donald Trump depuis le sommet de l'Otan, Emmanuel Macron a affirmé maintenir ses propos, expliquant qu'il n'avait "insulté quiconque".

Des propos qui suscitent "pas mal de réactions"

Le président français avait déjà affirmé assumer sa critique, devant le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg jeudi à Paris. Emmanuel Macron a en outre déploré que les deux derniers sommets aient été "uniquement consacrés à savoir comment on pouvait alléger le coût financier pour les États-Unis".

Pendant ce temps, "des questions stratégiques sur la paix en Europe, la relation avec la Russie, le sujet de la Turquie ou qui est l'ennemi? (de l'Otan) n'ont pas été résolues", a-t-il lancé.

Ce vendredi, c'est le président turc Recep Tayyip Erdogan qui avait critiqué les propos du président français, lui adressant des propos véhéments. "Fais d'abord examiner ta propre mort cérébrale. Ces déclarations...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi