Otages du Hamas : Tsahal annonce la libération de la soldate Ori Megidish, retenue à Gaza

C’est le soulagement du côté de ses proches. Ori Megidish, soldate dans les rangs de l’armée israélienne et retenue en otage par le Hamas dans la bande de Gaza a été libérée, ont indiqué ce lundi 30 octobre les autorités israéliennes.

À lire aussi Gaza : plus de 3 000 enfants morts, selon Save the Children

Dans la nuit de dimanche à lundi « la soldate Ori Megidish a été libérée, lors d’une opération terrestre, après avoir été kidnappée par l’organisation terroriste Hamas le 7 octobre », ont indiqué le service de sécurité intérieure et l’armée israélienne dans un communiqué conjoint.

Un retour célébré en famille

Tsahal, l’armée israélienne, et Shin Bet, le service de renseignement intérieur israélien, ont aussi assuré, qu’Ori Megidish avait déjà retrouvé sa famille et ses proches. Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos montrent plusieurs dizaines de personnes en train de célébrer le retour de la jeune femme dans la ville de Kiryat Gat, située au sud d’Israël.

À lire aussi Les images effrayantes d’une tentative de pogrom au Daguestan

Ce lundi, la guerre entre Israël et le Hamas qui est entrée dans son 24e, n’a en revanche pas épargné une otage aux mains du mouvement palestinien. Israël a annoncé la mort d’une Germano-Israélienne, Shani Louk, qui avait été enlevée par le Hamas alors qu’elle participait à un festival de musique.


Lire la suite sur ParisMatch