Oscars 2021: la Tunisienne Kaouther Ben Hania reste en lice avec «L’Homme qui a vendu sa peau»

·4 min de lecture

La réalisatrice Kaouther Ben Hania offre à la Tunisie avec « L’Homme qui a vendu sa peau » la première nomination en finale des Oscars dans la catégorie Meilleur film étranger où la France reste absente. En tête de la liste des nominations finales, publiées ce lundi 15 mars, se trouvent les productions Netflix « Mank » et « Les Sept de Chicago », mais aussi « Nomadland », de la Sino-Américaine Chloé Zhao.

C’est le film réalisé par David Fincher pour Netflix sur la vie du scénariste de Citizen Kane, Mank, qui arrive en première position de cette liste finale avec dix nominations, entre autres dans la catégorie Meilleur film où se trouvent aussi Les Sept de Chicago, également produit pour Netflix, réunissant six nominations, et Nomadland, premier film couronné par un Lion d’or et un Golden Globe avec une sortie salle/SVOD simultanée. Le film de la Sino-Américaine Chloé Zhao obtient cinq nominations, dont celle du Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleure actrice pour Frances McDormand.

Chadwick Boseman, un Oscar à titre posthume ?

Quant à Steven Yeun, le Coréen-Américain devenu célèbre pour son rôle dans The Walking Dead, est devenu le premier acteur américano-asiatique à être nominé parmi les meilleurs acteurs aux Oscars pour son rôle dans Minari, de Lee Isaac Chung.

Chadwick Boseman, décédé en août 2019, à l’âge de 43 ans suite à un cancer, peut remporter à titre posthume le trophée du Meilleur acteur pour Le Blues de Ma Rainey, également sorti sur Netflix. La France reste représentée par Le Père, le film franco-britannique réalisé par Florian Zeller d’après sa propre pièce de théâtre. The Father, présenté en première mondiale au festival de Sundance en 2020, décroche aujourd’hui six nominations, entre autres les deux protagonistes de son casting de rêve, Anthony Hopkins et Olivia Colman.

► À lire aussi : «L’homme qui a vendu sa peau», la cinéaste tunisienne Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise

L’une des surprises sur la liste des nominations est certainement l’exploit de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania. L’homme qui a vendu sa peau, dont l’acteur Yahya Mahayni avait décroché à Venise le prix de la Meilleure interprétation masculine, se trouve dans la dernière ligne droite pour la course au plus prestigieux trophée international du cinéma. Pour la première fois dans l’histoire du cinéma tunisien, elle offre à son pays une présence sur la liste finale des nominations aux Oscars.

En revanche, La Nuit des Rois, du réalisateur franco-ivoirien Philippe Lacôte, n’a pas réussi à franchir la dernière étape vers les Oscars. Dans la catégorie Meilleur film international se maintient aussi Quo Vadis, Aïda ?, de Jasmila Zbanic. Repartie sans prix de la Mostra 2020, elle espère remporter l’Oscar pour la Bosnie-Herzégovine. Drunk, du réalisateur danois Thomas Vinterberg, avec Mads Mikkelsen dans le rôle-titre, garde également ses chances et reste, avec le film d’animation Over The Moon (Voyage vers la Lune), de Glen Keane, Gennie Rim et Peilin Chou, le seul film labellisé Cannes 2020 toujours en lice dans les catégories majeures pour les Oscars.

Netflix et la Mostra tirent leur épingle du jeu

Dans cette année de crise provoquée par la pandémie du coronavirus, l’univers du cinéma a été profondément bouleversé. Parmi les festivals, c’est la Mostra qui a tiré son épingle du jeu avec plusieurs films sélectionnés à Venise (Nomadland, Quo Vadis Aïda ?, L’homme qui a vendu sa peau, Vanessa Kirby pour son interprétation dans Pieces Of A Woman) qui restent dans la course aux Oscars. Mais ce sont surtout les plateformes qui ont profité de cette année marquée par les confinements et les fermetures des salles de cinéma. Sans surprise, c’est Netflix qui arrive en tête des nominations avec le drame judiciaire d’Aaron Sorkin autour de la guerre du Vietnam, Les Sept de Chicago, mais aussi avec l’hommage de David Fincher à l’âge d’or d’Hollywood, Mank, et Le Blues de Ma Rainey, réalisé par George C. Wolfe et étalement sorti en 2020 sur Netflix. En revanche, d’autres plateformes comme Amazon Prime Video et Disney+ s’imposent également sur la liste finale des nominations avec One Night In Miami, Soul et Borat 2 qui avait déjà fait un triomphe aux Golden Globes.

► À lire aussi : Golden Globes: Le sacre de Chloé Zhao et la percée des femmes et des plateformes dans le cinéma

Les Oscars seront remis le 25 avril lors d’une cérémonie en présentiel, mais en plusieurs endroits de Los Angeles.