Oscars 2021: sans orchestre dans la salle, le DJ Questlove assurera la musique

Benjamin Pierret
·2 min de lecture
Les Oscars - Kevork Djansezian - AFP
Les Oscars - Kevork Djansezian - AFP

L'édition 2021 des Oscars, qui aura lieu ce dimanche au Dolby Theatre à Hollywood, promet d'être différente des précédentes. Malgré tous les efforts de l'Académie pour préserver un semblant de normalité à l'heure du coronavirus, un élément a été repensé: la musique qui accompagnera la cérémonie. Elle ne sera pas assurée par un orchestre, comme le veut la tradition, mais par le DJ Questlove, rapporte Variety.

Le musicien américain, qui a déjà officié comme DJ l'an passé, endossera le rôle de directeur musical et jouera des musiques pré-enregistrées avec son groupe The Roots spécialement pour la cérémonie. Bien que l'orchestre soit absent du programme, le magazine précise que des instruments à cordes ont eux aussi été enregistrés en amont de la remise de prix. En outre, les prestations des nommés dans la catégorie meilleure chanson originale auront lieu au cours de l'avant-soirée.

Enregistrés avec un mois d'avance

Ces modifications du fonctionnement habituel semblent résulter des mesures sanitaires prises pour éviter les risques liés au coronavirus, comme l'explique Questlove:

"Nous prenons des mesures de précaution à cause du Covid, alors The Roots a enregistré tous les éléments musicaux de la soirée en avance, il y a environ un mois. Nous en avons enregistré environ 50 ou 60, et je jouerai ces musiques comme DJ depuis la scène."

Les Oscars, qui ont traditionnellement lieu entre février et mars, ont été décalés au 25 avril en raison du coronavirus. Si de nombreuses soirées de remise de prix ont opté pour des cérémonies à distance ces derniers mois, la grand-messe du cinéma américain a mis un point d'honneur à suivre le protocole habituel: elle se déroulera comme toujours au Dolby Theatre, au coeur de Hollywood, mais aussi dans une gare ferroviaire historique du centre de Los Angeles, à une douzaine de kilomètres de là.

Une lettre a également été envoyée à tous les nommés pour les informer qu'ils devront être physiquement présents s'ils souhaitent recevoir leur trophée. Le producteur de cette 93e édition, Steven Soderbergh, a annoncé que les invités ne seraient pas obligés de porter un masque devant les caméras.

Mank, le dernier film de David Fincher sorti sur Netflix, part favori, avec 10 nominations. Il est suivi de près par Minari, Judas and the Black Messiah, Nomadland (qui a triomphé aux Bafta), Sound of Metal, Les Sept de Chicago et The Father, du Français Florian Zeller, tous nommés à six reprises.

Article original publié sur BFMTV.com