Oscars 2021 : Chloé Zhao, la nouvelle coqueluche de Hollywood

Par Victoria Gairin
·1 min de lecture
La réalisatrice Chloé Zhao, au Festival de Deauville, en 2015.
La réalisatrice Chloé Zhao, au Festival de Deauville, en 2015.

Un vent frais souffle sur Hollywood. Chloé Zhao, grande favorite de la cérémonie des Oscars, qui aura lieu cette nuit, pourrait bien terminer en beauté sa course aux prix. Encore peu connue des médias il y a quelques mois, la jeune réalisatrice de Nomadland ? qui a remporté le Lion d'or à Venise en 2020, ainsi que plusieurs prix lors des cérémonies des British Academy Film Awards et des Golden Globes cette année ? incarne aujourd'hui le renouveau d'un cinéma indépendant américain, qui parvient à franchir les frontières du genre pour s'adresser aussi au grand public.

« James Cameron m'a sauvé la vie ! » confie depuis Los Angeles la Sino-Américaine âgée de 39 ans en se remémorant son enfance dans la Chine communiste des années 1990. C'est la découverte des blockbusters du cinéaste hollywoodien qui lui offre ses premiers émois de cinéphile et son désir secret de conquête de l'Ouest. Fille d'un gestionnaire de l'industrie métallurgique et d'une infirmière, élevée dans un milieu aisé, Chloé Zhao quitte Pékin à 15 ans pour une pension britannique, puis s'envole pour les États-Unis, où elle étudiera les sciences politiques dans une université du Massachusetts.

À LIRE AUSSIOscars 2021 : qui va rafler des statuettes ?

« Je suis devenue rebelle par rapport à ma famille et mes origines. Étudier les sciences politiques, c'était pour moi une manière de comprendre ce qui était réel. » Rapidement découragée par la politique, elle découvre qu'elle aime « rencontrer des gens [...] Lire la suite