Oscars 2020 : le film sud-coréen "Parasite" peut-il voler la vedette au favori "1917"?

Après Oscars SoWhite, qui déplorait l'absence de personnes de couleur dans les principales catégories, un nouveau hashtag vient d'émerger : OscarsSoMale, pour s'insurger contre la faible représentation des femmes parmi les nominés de la 92e cérémonie, la nuit prochaine au Théâtre Dolby de Los Angeles (diffusion sur Canal+ à partir de 2 heures). Un peu tard, car les jeux sont faits. Bong Joon-ho, Palme d'or à Cannes pour Parasite, a mené une campagne extraordinaire à ­Hollywood, si bien qu'il décrochera à coup sûr l'oscar du meilleur film étranger (aux dépens des Misérables, de Ladj Ly) et sans doute beaucoup plus.

Lire aussi - ENQUETE. L'ombre de Weinstein plane sur la course aux Oscars

Meilleur réalisateur? Cela ferait écho aux victoires des Mexicains Guillermo del Toro (La Forme de l'eau) en 2018 et Alfonso Cuarón (Roma) en 2019, venus du cinéma de genre comme le surdoué sud-coréen. Ou alors meilleur film? Ce serait très audacieux de la part de l'Académie, qui préférera peut-être le favori : 1917, de Sam Mendes. Le long métrage dans les tranchées de la Grande Guerre devrait rafler la majorité des prix techniques, de la photographie au son.

Hommage à Kirk Douglas

Côté acteurs, la voie semble toute tracée pour Joaquin Phoenix (Joker) et Renée Zellweger (Judy) ; Brad Pitt (Once Upon a Time in Hollywood) et Laura Dern (Marriage Story) pour les seconds rôles. Le challenger français en animation, J'ai perdu mon corps, a vu sa cote grimper ces dernières semaines et pourrait s'impos...


Lire la suite sur LeJDD