Oscars 2019 : Accusé d'homophobie, Kevin Hart renonce à présenter la cérémonie

Paul Guyonnet
1 / 2

Oscars 2019: Accusé d'homophobie, Kevin Hart renonce à présenter la cérémonie

Kevin Hart sera bientôt à l'affiche de "The Upside", le remake hollywoodien de "Intouchables".

HOMOPHOBIE - Il a fini par renoncer. Ce jeudi 6 novembre, une polémique d'ampleur est montée aux États-Unis. Deux jours plus tôt, le comédien Kevin Hart avait annoncé qu'il avait été choisi pour être maître de la 91e cérémonie des Oscars, la grand messe annuelle du cinéma américain qui se tiendra le 24 février prochain à Los Angeles.

Mais à la suite de cette annonce, des internautes et des journalistes avaient exhumé de vieux tweets et d'anciennes blagues de l'acteur, dans lesquels il se moquait de la communauté LGBT en des termes pour le moins irrespectueux. Au terme d'une journée de polémique durant laquelle l'Académie en charge des Oscars lui a demandé de revenir sur ses propos, Kevin Hart a finalement choisi d'abandonner son rôle de maître de cérémonie.

"C'est parce que je ne veux pas être une distraction au cours d'une nuit qui doit célébrer tant d'artiste merveilleux et talentueux. Je m'excuse sincèrement auprès de la communauté LGBTQ pour mes mots maladroits par le passé", a-t-il tweeté. Et d'ajouter dans un second message: "Je suis désolé d'avoir blessé des gens... J'évolue et je veux continuer à le faire. Mon but est de rassembler les gens, pas de les diviser. J'envoie tout mon amour et ma considération à l'Académie. J'espère que nous nous retrouverons un jour."

Un revirement de situation par rapport à son attitude de la journée. Alors que le scandale enflait et que des messages (...) Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :