Oscar imaginaire, cave et passion karaoké : les secrets des débuts de Virginie Efira

·1 min de lecture

On a connu Virginie Efira animatrice télé, on la connaît aujourd'hui actrice talentueuse. Mais qu'a été sa vie auparavant ? Face à la comédienne, Lisa-Marie Marques dévoile quelques secrets de la jeunesse de Virgine Efira dans le "portrait pre-fame" qu'elle dresse mardi dans Culture Médias . Des anecdotes drôles et mignonnes qui n'ont pas manqué de faire réagir celle qui incarne le personnage de Camille dans le film En attendant Bojangles.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Enfant, Virgine Efira se passionne pour le film Mary Poppins et adore être choisie pour lire devant ses camarades de classe. Elle monte des spectacles, comme La cantatrice chauve de Ionesco, mais s'amuse également à signer des autographes dans la cour de récré et à imaginer une fausse remise d'Oscar à son honneur. "La remise d'Oscar, c'était juste dans ma chambre, avec ma copine Annabelle", précise Virginie Efira. "Je ne faisais quand même pas participer 45 personnes à mon délire narcissique !"

"Les autres acteurs ont découvert Racine à cinq ans et ça les a bouleversés"

"Je ne sais pas pourquoi je racontais ce souvenir honteux", plaisante la comédienne, avant d'avancer une explication. "Souvent, je lis des interviews où on a l'impression que tous les acteurs de cinéma avaient déjà très jeunes la passion des textes, qu'ils ont découvert Racine à cinq ans et ça les a bouleversés ! Comme je venais de la télévision...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles