Un os gravé révèle le comportement symbolique de Néandertal

·2 min de lecture

Le Paléolithique Supérieur en Europe est connu pour ses objets symboliques faits par Homo sapiens et pour l'art pariétal qui orne ses grottes. L'un des exemples les plus connus d'art pariétal est la grotte Chauvet, ornée entre 37.000 et 33.000 ainsi qu'entre 31.000 et 28.000 ans, de peintures de rhinocéros, de chevaux et d'aurochs. En Europe centrale, H. sapiens a réalisé des instruments musicaux, des figurines anthropomorphes et zoomorphes en ivoire et des pendentifs en dents d'ours des cavernes. Il n'existe aujourd'hui aucun doute pour les paléoanthropologues sur le fait que H. sapiens était capable de divers comportements symboliques à travers l'Europe.

Néandertal possédait des capacités cognitives lui permettant d'utiliser une technologie lithique élaborée, de confectionner des armes en bois et des outils en os. Il réalisait également des outils composites, notamment grâce à l'utilisation de goudron de bouleau qui est un adhésif. Pourtant, contrairement à H. sapiens, le fait que Néandertal possédait également la capacité à créer de l'art et des expressions symboliques est débattue et les datations des objets et peintures ne permettent pas d'exclure le fait que le comportement symbolique de Néandertal aurait été acquis au contact d'H. sapiens.

L'Homme de Néandertal a-t-il peint les premières fresques rupestres du monde ?

Les auteurs d'une étude publiée dans Nature Ecology & Evolution ont tout juste analysé un fossile datant de 51.000 ans qui pourrait bien éliminer cette dernière hypothèse. La grotte d'Einhornhöhle est située en Allemagne, à la limite Nord de l'aire de répartition de Néandertal. Au niveau de l'ancienne entrée de la grotte, des os d'ours, de mégacéros (Megaloceros giganteus), appelé autrefois le « grand cerf des tourbières) et d'autres petits mammifères non identifiés ont été excavés. Ces os portent des marques faites par l'Homme et ont été très bien préservés des charognards, de la végétation et de l'érosion. Parmi ces...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles