"Orthophonistes, nous nous inquiétons des conséquences du port du masque sur les enfants"

·1 min de lecture

À l'initiative du Collectif national des orthophonistes de France, des orthophonistes, salariés et libéraux, syndiqués et non-syndiqués tirent la sonnette d'alarme sur les conséquences du port du masque chez les enfants.

Depuis le 2 novembre 2020, le gouvernement a choisi, pour tenter d’endiguer la pandémie de Covid-19, de masquer les enfants de 6 à 11 ans. Orthophonistes, thérapeutes du langage et de la communication, nous nous inquiétons vivement des conséquences de cette décision sur le développement des enfants dès la crèche.Pour les enfants de 0 à 6 ans, les premières années de l’enfance sont une période cruciale de développement neurologique. Les expériences durant cette période s’ancrent définitivement dans le psychisme de l’être humain. Le langage du nourrisson se développe à travers les interactions sociales, le ressenti, l’imitation. Les stimulations multisensorielles sont indispensables à son développement. Toutes les expressions du visage sont nécessaires pour construire le psychisme et le langage des enfants.L'apprentissage de la parole en dangerQue peut percevoir un enfant lorsqu’il passe plus de huit heures avec des puéricultrices masquées ? Comment peut-il entrer dans ce jeu d’imitation qui est la clé de voûte du langage et de la pensée ? Comment peut-il percevoir les émotions de son interlocuteur lorsque la moitié du visage de ce dernier est cachée ? Le message qu’il reçoit est tronqué et porteur d’insécurité. Comment le développement des neurones...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer

Rentrée obligatoire le 22 juin : la reculade de Jean-Michel Blanquer sur les précautions sanitaires

Rentrée obligatoire le 22 juin : "On ne pourra pas accueillir tous les élèves"

Ecoles : une distanciation "d'un mètre latéral" entre élèves à partir du 22 juin

Mercredi 22 avril : Collègues et hiérarchie sont persuadés que l'enseignement virtuel est incompatible avec la poursuite du programme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles