Orne : il agresse sexuellement ses amis pendant leur sommeil

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Un homme de 34 ans était jugé de jeudi 5 mai 2022, pour des agressions sexuelles commises sur ses amis. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un homme a été jugé par le tribunal d'Alençon pour des faits d'agressions sexuelles sur ses amis. Il leur faisait des fellations pendant qu’ils dormaient.

Les victimes se sentent "trahies". Des amis habitués à se retrouver lors de courses de Fol'car et à passer des soirées ensemble ont été agressés sexuellement pendant leur sommeil. Des victimes se sont alors réveillées et ont découvert leur "ami" penché sur eux, en train de pratiquer une fellation ou des caresses, rapporte L'Orne Hebdo.

Trois plaintes ont ainsi été déposées pour des faits remontants à 2018 et 2019. La première victime à déposer plainte réalise alors qu’elle n’était pas seule, que d’autres amis on été les proies des mêmes agissements.

"Quand on dort, on n'est pas consentant"

L'homme était jugé ce jeudi 5 mai, devant le tribunal d'Alençon. Une seule victime s'est constituée partie civile. "Quand on dort, on n’est pas consentant, quand on est alcoolisé, on n’est pas consentant", a rappelé la procureure de la République au prévenu. La promiscuité durant ces fêtes et ces soirées alcoolisées aurait "désinhibé" l'agresseur qui assure à l'époque ne pas avoir assumé son homosexualité.

L'homme âgé de 34 ans a été condamné à 18 mois de prison avec un sursis probatoire de 18 mois, avec l’obligation de soins et l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes. Il sera inscrit au Fijais (fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles). Il devra également indemniser la victime à hauteur de 2 000 € pour son préjudice moral.

VIDÉO - Violences conjugales : comment les policiers sont formés sur la prise en charge des plaintes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles