Orne : condamné à de la prison ferme pour avoir vivre un enfer à sa famille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Un homme a été condamné à deux ans et demi de prison pour avoir violenté sa femme et ses enfants. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pendant des années, un père de famille a exercé des violences physiques et psychologiques, à l'encontre de sa femme et de ses enfants. Il a été condamné à deux ans et demi de prison.

Un homme âgé de 35 ans était jugé par le tribunal correctionnel d'Alençon (Orne), le 6 janvier, pour avoir fait vivre un enfer à sa compagne et à ses quatre enfants, âgés de 10 à 16 ans, rapporte Le Perche.

Le prévenu, absent le jour de l'audience, était soupçonné d'avoir commis des violences physiques et verbales, à l'encontre des membres de sa famille.

Pendant des années, ce père de famille a instauré un climat de peur au domicile familial, à Tourouvre-au-Perche. Un jour, il a tapé sur les meubles et frappé sa femme "parce que le steak était trop cuit". Une autre fois, car elle avait "oublié d’acheter un pot de bolognaise", relate le site d'information.

L'homme s'en prenait également à ses enfants. Il aurait assené un coup de poing dans le ventre de sa fille aînée et lancé un couteau qui aurait pu blesser sa fille cadette.

"Elle était prisonnière, sous son emprise"

En fauteuil roulant depuis 2018, des suites d'un accident de moto, l'individu usait de son handicap pour que sa famille soit à son service. Il retenait ainsi sa compagne lorsqu'elle essayait de le quitter.

En février 2020, la mère de famille est finalement partie avec ses enfants et a porté plainte. Elle était en couple depuis 2003 avec cet homme qui avait déjà été condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, pour agression sexuelle et violences conjugales à son encontre.

"Elle était prisonnière, sous son emprise. Elle a vécu quinze années de violences habituelles et permanentes. Des violences physiques, sexuelles, verbales, des insultes quotidiennes, une peur permanente, du chantage, des menaces de mort", a détaillé l'avocate de la partie civile.

L'homme a été condamné à deux ans et demi de prison ferme et devra payer des indemnités à son ex-compagne et à ses enfants.

VIDÉO - Zone interdite (M6) : le calvaire d'Aliya, victime de "sextorsion" à l'âge de 14 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles