Les origines surprenantes (et plurimillénaires) du pop-corn, star des cinémas

·1 min de lecture

Les salles de cinéma rouvrent leurs portes le 19 mai prochain, mais une institution sera absente de cette reprise : le pop-corn. En effet, les ventes de friandises sont interdites, Covid oblige. Mais d'où vient cette technique de cuisson du maïs, devenu si gourmande ? Du Pérou, 5.000 ans avant JC, aux Indiens Iroquois, au 17e siècle, en passant par les Etats-Unis, le chroniqueur Olivier Poels, revient sur l'histoire de cet encas sucré ou salé, dans Historiquement vôtre, sur Europe 1. Histoire de patienter avant de pouvoir en remanger un peu.

>>Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

Le popcorn est né bien avant l’arrivée des cinémas. Les premières traces de maïs soufflé datent de 5.000 ans avant JC. Elles ont été détectées lors de fouilles archéologiques dans le nord du Pérou. Certains peuples avaient déjà compris que les grains de certaines variétés de maïs, à petits grains durs, pouvaient être soufflées si on les chauffait. Plus facile à manger.

Cet encas va être redécouvert au 17e siècle, chez les Indiens Iroquois. C'était une de leurs traditions : ils mettaient dans des gamelles en fer ces grains de maïs pour les déguster une fois soufflés. La technique de cuisson va se répandre rapidement aux Etats-Unis, et même en Europe.

Une machine qui révolutionne la friandise 

En 1891, une révolution a lieu : Charles Cretors invente une machine ambulante et roulante qui permet de griller des cacahuètes, faire du café, rôtir ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles