Origine du SARS-CoV-2 : que dit le rapport des renseignements américains ?

·2 min de lecture

La question brûlante de l'origine du SARS-CoV-2 n'est pas prête d'être élucidée. Deux hypothèses sont toujours sur la table, sans que les scientifiques ne parviennent à les départager. D'un côté, celle de l'émergence naturelle d'un coronavirus quasiment identique au SARS-CoV-2 lors d'un évènement zoonotique ; de l'autre, celle de l'accident de laboratoire, peut-être reliée à l'Institut de virologie de Wuhan qui conserve et étudie des coronavirus.

Le 24 août dernier, Joe Biden, président des États-Unis, a reçu les conclusions du rapport des investigations sur les origines du coronavirus qu'il a commandé en mai 2021 auprès de l’US intelligence community (IC), un comité qui rassemble 18 agences américaines de renseignement. Dans une forme raccourcie, les conclusions de ce rapport ont été déclassifiées le 27 août dernier. Une chose est sûre, remonter la piste des origines du coronavirus est une entreprise houleuse.

L'Institut de Virologie de Wuhan dans la province du Hubei en Chine. © CC-by-sa 4.0
L'Institut de Virologie de Wuhan dans la province du Hubei en Chine. © CC-by-sa 4.0

Ni arme biologique ni virus génétiquement modifié

« Après avoir examiné tous les rapports de renseignements disponibles et d’autres informations, l’Intelligence community reste divisée sur l’origine la plus probable de la Covid-19. » Voilà peut-être l'information à retenir de ce rapport. L'étude des données à disposition, qui ne sont pas détaillées dans le rapport public, n'a pas permis de favoriser avec certitude l'un ou l'autre scénario. En revanche, les agences de l’IC s’accordent pour dire que le coronavirus n’a pas été fabriqué artificiellement en laboratoire pour servir d’arme biologique et qu’il n’a pas été génétiquement modifié.

L'IC considère que les deux hypothèses sont plausibles

L'enquête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait jugé que l'émergence du SARS-CoV-2 à la suite d'un évènement zoonotique était l'hypothèse la plus probable et celle d'un accident de laboratoire la moins probable. L'IC considère que les deux hypothèses sont plausibles. Après...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles