Origine, genre ou handicap : lancement d'une plateforme nationale contre les discriminations

·1 min de lecture

La plateforme antidiscrimination.fr accompagne depuis vendredi matin gratuitement les victimes de discriminations quelles qu'elles soient : origine, genre, orientation sexuelle ou encore handicap. Ce projet avait été annoncé par l'exécutif après l'agression par des policiers du producteur Michel Zecler.

Elisabeth Moreno, la ministre déléguée chargée de l'Egalité, a inauguré vendredi avec la Défenseure des droits Claire Hédon une première plateforme nationale de signalement des discriminations, un projet annoncé par l'exécutif après l'agression par des policiers du producteur noir Michel Zecler. "Cette plateforme permet d'avoir une oreille et une personne qui puissent vous accompagner grâce à ce guichet unique à travers tous les services de l'Etat, toutes les associations qui luttent contre les discriminations", a résumé la ministre lors de sa visite.

La plateforme antidiscrimination.fr accompagne depuis vendredi matin gratuitement les victimes de discriminations quelles qu'elles soient : origine, genre, orientation sexuelle ou encore handicap. Pour rétablir le discriminé dans ses droits, elle est habilitée à engager une médiation avec les "discriminants, qu'il s'agisse d'un employeur, d'un service public ou privé ou bien même d'une agence immobilière". La plateforme est également accessible par un numéro de téléphone à quatre chiffres, le 3928.

Plus de 200 appels enregistrés à la mi-journée

Emmanuel Macron a annoncé le lancement de cette plateforme vendredi sur Twitter. "Aujourd’hui, nous lançons avec la Défenseure des droits le site antidiscriminations.fr et un numéro, le 3928. Vous pouvez y échanger gratuitement et en temps réel avec des juristes spécialisés en matière de lutte contre les discriminations. Ils sont là pour vous écouter, répondre à toutes les questions que ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :