"Une orgie de violences" : Un tueur au marteau condamné à trois peines de prison à vie

·2 min de lecture

Un homme homme de 61 ans a été condamné à trois peines de prison à vie aux Etats-Unis pour le meurtre d’un couple et sa fille de 7 ans, en 1984, dans le Colorado.

Le crime remonte à 1984 mais ce n’est que cette semaine que le tueur a été condamné. Cet homme de 61 ans vient d’écoper de trois peines de prison à vie, trois ans après avoir été retrouvé grâce à son ADN. Le 15 janvier 1984, Bruce et Debra Bennett, et leur petite Melissa, âgée de 7 ans, ont été battus à mort avec un marteau, chez eux à Aurora, dans le Colorado. Au domicile se trouvait également une autre petite fille du couple, âgée de 3 ans, qui a survécu à ses graves blessures.

Il a fallu des décennies pour retrouver le meurtrier, finalement déclaré coupable le 6 août dernier puis condamné mardi. L’enquête a révélé qu’il avait pénétré dans la maison de ses victimes et avait abusé sexuellement de la fillette de 7 ans, avant que celle-ci ne succombe à ses blessures, rapporte le magazine «People». Lors de son procès, Vanessa, la seule survivante du drame désormais âgée de 41 ans a raconté ce dont elle se souvenait, expliquant à quel point elle avait été sauvagement attaquée et touchée à la tête, la laissant avec des problèmes de santé pour le reste de sa vie. Elle a confié souffrir de dépression, d’anxiété, de problème de gestion de sa colère et être tombée dans la drogue. «Je n’ai pas juste perdu mes parents et ma sœur. J’ai perdu celle que j’étais censée être», a-t-elle commenté. «J’ai perdu mon équilibre. Je me regarde dans le miroir tous les jours et je déteste ce que je suis. Je déteste avoir dû vivre tout ça et continuer à le vivre. Je me fais du mal. J’ai été accro à la drogue durant tellement d’années. Je suis une personne très forte, mais plus quand il s’agit de ma famille qui était la chose la plus importante du monde pour moi», a-t-elle ajouté.

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles