Il organise une "fête de la mort" pour sa femme qui succombe à une overdose

Un homme a été condamné à 3 ans de prison pour son implication dans la mort de sa femme, tuée après avoir ingéré de la méthamphétamine au cours d’une fête organisée pour son décès.

Duane Arden Johnson a été condamné à trois ans de prison. Cet Américain habitant dans le Minnesota a reconnu son implication dans la mort de sa femme Debra Lynn Johnson et a plaidé coupable pour négligence, indique le site Internet du magazine «People». Au cours de son procès, il a raconté que son épouse malade l’avait supplié, en janvier, de l’aider à mourir.

Alors qu’elle était soignée dans une clinique spécialisée, elle lui aurait demandé de la ramener chez eux afin de mettre fin à ses jours. C’est là que l’homme aurait décidé d’organiser une «fête de la mort» au cours de laquelle le couple a pris de la méthamphétamine, a eu des rapports sexuels, et a écouté sa chanson préférée : «Metal Health (Bang Your Head)» de Quiet Riot.

Agée de 69 ans, Debra Lynn Johnson, avait en outre arrêté de prendre ses médicaments. Son corps a été découvert le 24 janvier au domicile familial, où les mots «Death Parade God Hell» étaient inscrits sur la porte d’entrée. L’autopsie a confirmé que Debra Lynn Johnson avait bien succombé à une overdose de méthamphétamine.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles