Les Oreo, un goût de cocaïne et d'huile de palme

Alors qu'une étude américaine tente de démontrer que les Oréo sont addictifs comme une drogue dure, Greenpeace les accuse d'être néfastes pour la forêt indonésienne.

Ils sont fameux ces petits gâteaux américains en forme de sandwich, présents sur les marchés depuis 1912 et conçus par Nabisco, filiale du géant américain de l’agroalimentaire Kraft Foods. Un véritable symbole culturel, les Oreo. Sauf que ces jours-ci, ils s’en prennent plein la figure.

Les Oreo, une drogue dure ?

Des étudiants en neurosciences du Connecticut College, peut-être en quête de visibilité, ont mené une expérience sur des rats qui entend démontrer que les Oreo provoquent sur le cerveau des effets proches de ceux produits par les drogues dures. Publiés mardi sur le site de leur université, les apprentis chercheurs, chapeautés par le professeur associé Joseph Schroeder, expliquent qu’un groupe de rats affamés a été placé devant deux piles d’aliments : d’un côté des galettes de riz, de l’autre des Oreo. Les rongeurs se sont précipités sur les petits sandwichs sucrés. Jusque-là, normal. Les chercheurs ont ensuite comparé les cobayes à un groupe de rats ayant reçu une injection de cocaïne ou de morphine. Ils ont alors constaté que les réactions provoquées dans le cerveau des rongeurs étaient similaires quand ils consommaient des Oreo et quand ils recevaient des injections de drogue. En utilisant un marqueur de l’activité neuronale dans la «zone de plaisir» du cerveau, ils ont constaté que les Oreo provoquaient une activité neuronale plus importante dans cette zone que la cocaïne ou la morphine. 

Pour Joseph Schroeder, la démonstration est claire : «Nos recherches renforcent la théorie selon laquelle la nourriture riche en graisse et en sucre stimule le cerveau de la même manière que les drogues.» Cela expliquerait peut-être pourquoi certaines personnes ne peuvent pas résister à ces aliments alors qu’ils savent que ça leur est néfaste. De là à mettre Oreo et cocaïne sur le même plan… Pour (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Au Cameroun, l’huile chasse la forêt
Les forêts indonésiennes victimes des biocarburants
La Malaisie biocarbure à l'huile de palme
L'orang-outan, victime de l'huile de palme
Al-Assad ne jouera «aucun rôle dans le futur gouvernement» syrien
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.