Publicité

Contrôle de sécurité de l'aéroport : pourquoi les appareils électroniques doivent être sortis du sac ?

Picture alliance / Getty Images

Passer les contrôles de sécurité à l'aéroport, c'est toujours un peu stressant : il faut sortir la petite pochette transparente réglementaire contenant tous les liquides inférieurs à 100 ml, enlever sa ceinture, son manteau ou sa veste, parfois même ses chaussures afin de passer sous le portique, de montrer patte blanche et de prouver que l'on n'a pas sur soi une arme, des liquides douteux pouvant servir à fabriquer un engin explosif, ou de la drogue. Mais il faut aussi - et c'est la règle dans la plupart des aéroports - sortir ses appareils électroniques (ordinateur, appareil photo numérique, tablette, console, téléphone) afin de les mettre en évidence. Mais à quelle règle de sécurité cette obligation peut-elle bien répondre ?

Pour rappel, ce protocole a débuté après le 11 septembre 2001 aux États-Unis. Depuis l'attentat du World Trade Center, la sécurité des aéroports a été radicalement revue. Auparavant, personne ne vous interdisait de faire un Paris-New York avec votre canif de pique-nique. Comme le raconte Doug Drury, un aviateur diplômé, sur The Conversation : "Après le 11 septembre, les processus de filtrage dans le monde ont changé du jour au lendemain. Aux États-Unis, les sous-traitants de la sécurité privée rémunérés au salaire minimum ont été remplacés par un programme fédéral avec un personnel de sécurité hautement qualifié. Tout ce qui pouvait être considéré comme une arme était confisqué."

En fait, les engins à travers lesquels vos bagages à main passent sont équipés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite