Orchestra Baobab : Rudy Gomis a tiré sa révérence

Rudy Gomis a fait partie de l'aventure de l'Orchestra Baobab dès le début des années 1970. 
Rudy Gomis a fait partie de l'aventure de l'Orchestra Baobab dès le début des années 1970.

« Un autre baobab de la musique sénégalaise s'en est allé cette nuit. Adieu, Rudy Gomis. Tu vas nous manquer », a écrit l'Association des métiers de la musique du Sénégal (AMS) sur sa page Facebook après avoir appris la nouvelle de la disparition, dans la nuit du 26 au 27 avril, de celui qui avait commencé à jouer des percussions dans ce groupe mythique qu'a été l'Orchestra Baobab. « Le monde culturel est en deuil. Alité depuis plusieurs semaines, le natif de Ziguinchor avait préféré se retirer auprès des siens dans cette ville, en Casamance », a écrit, cité par l'AFP, le journaliste Martin Faye, ancien présentateur vedette de la radio publique sénégalaise, sur Twitter.

À LIRE AUSSIAbdoulaye Diabaté : « Le jazz est la colonne vertébrale de l'Afrique »

Rudy Gomis, une voix majeure de la musique africaine

Rudy Gomis était « un des meilleurs mélodistes » de son temps, affirmait le rappeur sénégalais Didier Awadi en mars 2021 lors d'une émission qu'il anime sur la télévision publique sénégalaise. « Mon père ne voulait pas que je fasse de la musique, il voulait que je sois douanier comme lui, mais j'ai été têtu très jeune », racontait Rudy Gomis dans l'émission Sargal à laquelle il avait participé sur la scène du théâtre de Verdure. Il y avait évoqué le caractère « panafricain » de l'Orchestra Baobab, formé de musiciens venus notamment du Sénégal, de Guinée-Bissau, de Guinée, du Mali, du Togo et du Maroc. Rudy Gomis, qui a chanté en plusieurs langues, dont le wolo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles