Orange Mécanique sur Salto : les secrets du film le plus sulfureux de Stanley Kubrick

·1 min de lecture

Vous reprendrez bien un peu d'ultraviolence ? Sorti en 1972, Orange Mécanique reste l'un des longs-métrages les plus légitimes pour revendiquer le statut de film culte, avant que cette appellation ne soit aujourd'hui largement galvaudée. Pourtant, l'adaptation du roman d'anticipation d'Anthony Burgess est presque accidentelle. Alors que Stanley Kubrick travaille sur un projet de film sur Napoléon, qui ne se fera jamais, le scénariste Terry Southern lui donne un exemplaire d'un livre au titre bizarre : A Clockwork Orange. D'après Burgess lui-même, ce titre provient d'une vieille expression de la classe ouvrière populaire pour désigner les gens étranges, proches de la folie : "He's as queer as a clockwork orange" ("Il est bizarre comme une orange mécanique"). Kubrick est subjugué par la modernité de l'écriture, l'aspect politique de l'histoire et l'invention d'un nouveau langage, le nadsat, mélange d'anglais et de russe.

Pour tenir le rôle principal du film, Kubrick ne choisit pas une star confirmée mais un jeune comédien britannique aux yeux bleus perçants, dont la morgue et l'assurance l'ont impressionné dans le film If... de Lindsay Anderson. Il se nomme Malcolm McDowell et a 26 ans. Alors qu'ils travaillent ensemble sur les costumes, McDowell montre au cinéaste le costume blanc qu'il porte quand il joue au cricket le dimanche. Kubrick a l'idée de mettre la coque, utilisée par les joueurs pour protéger leurs parties sensibles, par-dessus le pantalon. La tenue iconique des "Droogs" (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Exclu. Inès Reg (Je te veux, moi non plus sur Prime Video) se confie sur le sale coup fait par un ex : "Ma pire histoire"
La forme de l'eau (Disney+) : comment ont-ils créé la créature ?
Michael J. Fox se confie sur les ravages de la maladie de Parkinson sur sa carrière : "J'avais 29 ans, on m'a dit que je pourrais travailler 10 ans"
Disney+ : les nouveautés de la semaine du 26 mars au 1er avril 2021
Programmes TV accessibles : notre sélection de films et séries en audiodescription du 27 mars au 2 avril