Cet orang-outan a tenté d'aider un homme dans une rivière en lui tendant la main

Charles Deque
·2 min de lecture
This November 6, 2019 handout photo courtesy of the Center for Great Apes/ Keith Von Stein, shows Sandra the Orangutan at her new zoo home in Wauchula, Florida. - One of them worked alongside Clint Eastwood, others acted in the remake of sci-fi classic "Planet of the Apes", while yet another was the darling favorite of Michael Jackson. They are the 53 chimpanzees and orangutans who live in safety in a unique sanctuary in central Florida. All of these great apes were raised by humans and lack the basic survival skills to ever live in the wild. They do not know how to gather food, and the mothers would be incapable of caring for their offspring. For that reason, they had no other place to go when Hollywood or scientific research labs had no more use for them, or when they grew too big and powerful for their celebrity owners to continue caring for them. The lucky ones make the final journey to this oasis, officially known as the Center for Great Apes (CGA) in Florida, in the southeastern US. It is the only accredited orangutan sanctuary in the western hemisphere and one of only nine chimp sanctuaries in North America. (Photo by Keith Von Stein / the Center for Great Apes / AFP) / == RESTRICTED TO EDITORIAL USE / MANDATORY CREDIT: "AFP PHOTO / HANDOUT / The Center for Great Apes / Keith Von Stein / NO MARKETING / NO ADVERTISING CAMPAIGNS / NO A LA CARTE SALES / DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS == / XGTY - GETTYOUT - XGT / TO GO WITH AFP STORY BY LEILA MACOR (Photo by KEITH VON STEIN/the Center for Great Apes/AFP via Getty Images)

INSOLITE - Un moment assez exceptionnel a été photographié récemment sur l’île de Bornéo. Une photo montrant un orang-outan offrant son aide à un homme qui se trouvait dans la rivière a été publiée mi-janvier par un photographe amateur, Anil Prabhakar. Il était en safari dans une zone forestière en Indonésie.

L’homme qui a l’air coincé dans la rivière est en fait un agent travaillant pour la Fondation pour la survie des orangs-outans de Bornéo, une organisation à but non lucratif visant à protéger les espèces menacées.

Le travailleur était en train de chasser les serpents de ce point d’eau pour protéger les primates, mais en plein travail, il a été interrompu par ce curieux visiteur.

Le photographe a confié jeudi 6 février au Daily Mail que le “chasseur de serpent” avait refusé la main du grand singe, car il s’agissait d’un animal sauvage.

“Quelqu’un lui a dit qu’il y avait un serpent dans la rivière. Le gardien s’y est rendu et a nettoyé les buissons. Un orang-outan est venu sur la rive et regardait ce qu’il faisait. Il s’est alors approché et a donné sa main. Le gardien s’est éloigné. Je lui ai demandé plus tard pourquoi et il a dit : ‘C’est un animal sauvage, pas un animal que nous connaissons’”, a expliqué l’auteur du cliché.

Une scène hors du commun qui a dû surprendre l’homme dans cette rivière.

À voir également sur Le HuffPost: Les chouettes aussi souffrent d’obésité morbide

LIRE AUSSI:

3 choses que vous ignorez sur votre chat - BLOG

Le langage des manchots est similaire à celui des humains

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.