Orages : la situation à Béziers était "apocalyptique", décrit Robert Ménard

franceinfo

L'Hérault était toujours en vigilance orange aux crues mercredi 23 octobre au soir. Les fortes pluies s'abattant dans le sud de la France ont provoqué une rapide montée des eaux, comme à Béziers. Le maire de la ville, Robert Ménard, a estimé sur franceinfo que la situation était "apocalyptique".

50 ans qu'il n'avait pas plu autant à Béziers

"Il y a cinquante ans qu'il n'a pas plu autant à Béziers. En six ou sept heures, il a plu trois fois plus que les neuf premiers mois de l'année. Il y a eu plus de 300 litres d'eau par mètre carré", détaille le maire de Béziers. "Des quantités pareilles, c'est impossible pour les équipements d'une ville d'absorber ça", se désespère l'élu.

Les dégâts ont été importants dans la ville héraultaise. "Les égouts se sont retrouvés immédiatement débordés (...), les voitures étaient bloquées à des carrefours, sous l'eau, c'était apocalyptique", décrit Robert Ménard.

Honnêtement, je me dis que c'est miraculeux qu'on s'en soit sortis aussi bien. Il n'y a pas un blessé, pas un mort.

Robert Ménard, le maire de Béziers

à franceinfo

"Oui, il y a des dégâts, convient le maire, mais tout le monde va dormir dans un lit, au chaud, et tout cela s'est bien terminé".

Il a néanmoins fallu évacuer un millier de personnes, environ, dans les villages alentours de la ville, et les reloger, notamment dans des campings. Il va aussi falloir nettoyer après le passage de l'eau : "Depuis la nuit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi