Orages: cinq départements du Sud-Est en vigilance orange

Cinq départements du sud-est de la France, les Bouches-du-Rhône, le Gard, le Vaucluse, le Var et les Alpes-de-Haute-Provence, ont été placés vendredi en vigilance orange en raison d'un "épisode pluvio-orageux"; qui a déjà débuté sur les Cévennes gardoises et le Var, selon Météo-France.

"Des orages vont continuer à se développer sur les bords de la Méditerranée, surtout marqués avec des précipitations intenses", a indiqué l'organisme de surveillance météorologique vers 15h00.

Météo-France redoute aussi "de la grêle, des rafales sous orages et une activité électrique intense".

Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls pourront atteindre ponctuellement 100 à 120 mm localement, et jusqu'à 150 mm sur le Gard.

Dans ce département, les pompiers du Gard ont indiqué à l'AFP que la première vague d'orages n'a pas fait de dégâts importants, à part un plancher de 50 m2 qui s'est effondré sans faire de victimes.

Une seconde vague est attendue vers 18h00, les pompiers restant mobilisés.

Toujours dans le Gard, le ramassage scolaire a été anticipé à 16h00 pour tous les établissements du département, avec un arrêt généralisé des cours à cette même heure. Les parents dont les enfants ne bénéficient pas de service de ramassage scolaire sont également invités à récupérer leurs enfants à 16 heures.

Dans le Vaucluse, la préfecture prévient que sous l'effet d'orages localisés qui pourraient donner de forts cumuls de pluie, "une montée subite des cours d’eau placés en vigilance jaune et de leurs affluents non surveillés par le service de prévision des crues est possible" et recommande donc de s'éloigner des cours d'eau.

Pour l'heure, cette vigilance orange doit prendre fin samedi à 06h00.

Les départements limitrophes placés en vigilance jaune pour le paramètre orage peuvent connaître "des cellules orageuses localement violentes". En Corse, la foudre a détruit une statue de la Vierge de la chapelle de Notre-Dame de la Serra à Calvi (Haute-Corse) et fait deux blessés graves, selon les pompiers, qui précisaient que leurs jours n'étaient pas en danger.

bur-jp/iw/npk