Orages et grêle : voici les 31 départements en vigilance orange

SWNS/ABACA

Six nouveaux départements ont été placés en vigilance orange "orages" jeudi matin, portant à 31 le nombre de départements concernés.

Alors que l'épisode de canicule exceptionnelle qui a frappé la France s'est terminé mercredi soir, une partie du territoire reste menacée d'orages violents, avec 31 départements désormais placés en vigilance orange, selon Météo-France.

Six nouveaux départements ont été placés en vigilance orange "orages" jeudi matin, portant à 31 le nombre de départements concernés, principalement sur l'Est du pays, de l'Alsace aux Ardennes, en passant par une partie d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette situation "fortement orageuse" nécessite "une vigilance particulière compte tenu du risque de phénomènes violents", a mis en garde Météo-France, qui attend des chutes de grêle localement fortes, des cumuls de précipitations intenses (ponctuellement 30 à 50 mm en moins d'une heure) et de fortes rafales de vent (70 à 90km/h). De violents orages, accompagnés aussi de grêle, ont commencé à toucher la région d'Agen jeudi, et ces orages qui se décalent vers le nord vont atteindre le Lot, la Dordogne, le Centre-Est et le Limousin jeudi à la mi-journée, puis le nord-est en cours d'après-midi.

Depuis lundi déjà, de violents orages accompagnés de grêle ont provoqué d'importants dégâts matériels dans plusieurs départements du centre-est, notamment en Saône-et-Loire, dans la Nièvre ou en Allier, ainsi que dans le Sud-ouest, où des vignobles ont été touchés. Cet épisode orageux intervient après une canicule exceptionnellement précoce qui a frappé l'ensemble du pays à partir du milieu de la semaine dernière, se poursuivant dans l'Est en début de semaine. La vigilance orange "canicule" a été levée pour les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles