Orages et crues : 5 départements en vigilance orange

·1 min de lecture
Vendredi 23 juillet, en début de journée, une première vague orageuse devrait aborder le littoral sud de la Bretagne, puis traverser la région du sud vers le nord.
Vendredi 23 juillet, en début de journée, une première vague orageuse devrait aborder le littoral sud de la Bretagne, puis traverser la région du sud vers le nord.

Grêle, rafales, orages? Après le temps caniculaire de ces derniers jours, l?orage va frapper en Bretagne. Trois départements ? le Finistère, le Morbihan et les Côtes-d?Armor ? ont été placés en vigilance orange « orages », ainsi qu?en vigilance jaune « canicule », ce jeudi 22 juillet. « Il existe un risque fort de phénomène violent », rapporte Météo-France dans son bulletin de vigilance national.

Vendredi 23 juillet en début de journée, une première vague orageuse devrait aborder le littoral sud de la Bretagne, puis traverser la région du sud vers le nord. Dans le courant de l?après-midi, une seconde vague orageuse va se développer sur l?ouest de la Bretagne.

Des averses orageuses intenses

Des phénomènes violents sont attendus dans la région, notamment de la grêle et des rafales de vent « pouvant atteindre 80 à 90 km/h », détaille Météo-France. Les averses orageuses seront, quant à elles, « localement intenses, avec 20 à 40 l/m2 en une heure ». Ces cumuls pourraient même atteindre 50 mm, soit l?équivalent d?un mois de précipitation, prévient le bulletin météo.

À la suite des fortes pluies de la semaine dernière, deux départements ? l?Aisne et l?Oise ? sont encore en vigilance orange « crues », indique Vigicrues. Une situation atypique pour la saison. Ces deux départements de Picardie pourraient faire face à de nombreuses difficultés, pointe le bulletin d?information : inondations importantes, conditions de circulation difficiles, perturbations affectant le [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles