Orages en Corse : pourquoi la vigilance orange a-t-elle été déclenchée tardivement par Météo-France ?

Les violents orages qui frappent la Méditerranée française depuis mardi ont fait cinq morts et plusieurs blessés jeudi en Corse  où les secours mènent également de nombreuses opérations de sauvetage en mer. Une adolescente de 13 ans et une femme de 72 ans sont décédées jeudi en Corse-du-Sud, touchée au petit matin par des orages brutaux et des rafales allant jusqu'à 224 kilomètres/heure . En Haute-Corse, un Français de 46 ans est mort dans un camping de Calvi. Douze personnes ont été blessées, a indiqué la préfecture de Corse-du-Sud dans un bilan provisoire.

Cette situation en Corse interroge, car Météo-France a, semble-t-il, déclenché l'alerte extrêmement tard, jeudi matin seulement. Pourquoi l'organisme météorologique a-t-il pris autant de temps ? Tout simplement parce qu'il y a eu ce qu'on appelle une erreur de trajectoire dans la prévision. Quatre fois par jour, les supercalculateurs de Météo-France, des immenses ordinateurs, moulinent des milliards d'équations à la seconde et en sortent une carte de prévision pour les prochaines heures.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Depuis mercredi soir, tous les scénarios envisagés par ces ordinateurs voyaient, effec...


Lire la suite sur Europe1